PMNDPE : UNE MISSION INTERNATIONALE D’ÉVALUATION SUR DES SITES DE L’ANADER   -    Par : ETCHE Charles / DCRP - Publié le 16-06-2022

Estimé à environ 30%, le taux de malnutrition en Côte d’Ivoire se pose comme un défi majeur pour assurer un développement efficace du capital humain. C’est ainsi que, l’Etat de Côte d’Ivoire a décidé de mettre en place, avec le concours ses partenaires notamment, la Banque Mondiale et Power Of Nutrition, le Projet Multisectoriel de Nutrition de Développement de la Petite Enfance (PMNDPE).
Ce Projet vise à augmenter la portée des interventions en matière de nutrition et de Développement de la Petite Enfance (DPE) afin d’optimiser le développement physique, socio-émotionnel et cognitif dès les 1000 premiers jours de vie des jeunes enfants.
L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), leader du conseil agricole et rural en Côte d’Ivoire, a été identifiée comme Agence d’Exécution Locale (AEL). Ainsi, les activités de l’ANADER, dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 1 du PMNDPE intitulé « Interventions en matière de nutrition et de développement de la petite enfance » couvrent quatre (4) régions à savoir, le Gontougo, le Tchologo, le Poro et la Marahoué dans près de 200 villages. Après 4 ans de mise en œuvre, une mission de la Banque Mondiale a séjourné en Côte d’Ivoire, du 05 au 17, pour l’évaluation du PMNDPE.

Ainsi, le 07 juin 2022, les sites de AMANVI et de BROUKRO dans la Sous-Préfecture de Tanda ont été visités pour le compte de l’AEL ANADER. Il s’agissait pour la Banque Mondiale et ses partenaires d’apprécier les effets du projet sur les populations cibles, le niveau d’exécution et la qualité de la gestion du Projet. La mission avait également à cœur d’évoquer avec le Directeur Général de l’ANADER, ses équipes ainsi que les autorités administratives de TANDA, les perspectives de pérennisation et la durabilité du Projet.
Le chef de mission de la Banque Mondiale, Monsieur Menno Mulder Sibanda et les membre de sa délégation, ont passé en revue les activités du PMNDPE notamment, le fonctionnement des Foyers de Renforcement des Activités de Nutrition Communautaire (FRANC), le fonctionnement des Comités Locaux de Pilotage (CLP), de AMANVI et de BROUKRO ainsi que la mise à jour et l’utilisation sur ces sites de registres de malnutrition et de dossiers de Développement de la Petite Enfance (DPE).

A l’issu de la visite, la délégation a pu apprécier les performances déployées par l’ANADER pour la mise en œuvre efficace de ce projet. Le Directeur Général de l’ANADER, Dr Sidiki Cissé n’a pas manqué de saluer la forte implication des autorités locales, notamment le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural et tout le Conseil Régional, ainsi que les autorités coutumières.
Notons qu’à terme, le Projet vise 26500 femmes en état de grossesse et 1100000 enfants de moins de 5 ans.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI