Appui technique aux sociétés coopératives du vivrier : l’ANADER et la FONDATION MTN signent un accord de partenariat   -    Par : Stéphane DIBI /DCRP

Les sociétés coopératives de la Fédération Nationale des Sociétés Coopératives de Vivriers de Côte d’Ivoire (FENASCOVICI) peuvent se réjouir. En effet, l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) et la FONDATION MTN ont signé un accord-cadre dont l’objectif est d’apporter dans un projet pilote un accompagnent technique et organisationnel aux coopératives SCOPCOVI-CI et SCOOPS SOCOMES, affiliées à la FENACOVISCI, de San Pédro et Soubré dans la région du Bas Sassandra.
La cérémonie marquant cette collaboration s’est tenue ce mercredi 15 septembre 2021 dans les locaux de l’ANADER, au Plateau en présence de Dr Sidiki Cissé, Directeur Général de l’ANADER et Monsieur Djibril Ouattara, Directeur Général de MTN CI.
Selon les dirigeants de ces deux entités, cette signature représente un enjeu national car elle permettra aux coopératives bénéficiaires d’accroitre leur production et contribuera à réduire les pénuries de produits vivriers sur le marché.

Il est important de souligner que ce partenariat entre l’ANADER et la FONDATION MTN fait suite à une convention de partenariat commercial et social entre MTN CI et la FENASCOVICI pour le renforcement des capacités techniques et organisationnelles des coopératives membres de la fédération. L’expertise et l’expérience de l’ANADER en tant qu’entreprise œuvrant pour la promotion de la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire ont été donc sollicitées par la FONDATION MTN pour l’accompagner dans ce projet d’intérêt national.
Ainsi, bon nombre d’activités sont prévues dans le cadre de cette collaboration qui tourne autour de plusieurs composantes dont l’appui à la production, à la mise en place du système de crédit intrant, au renforcement de l’organisation des structures bénéficiaires et la distribution des intrants, matériels et équipement agricoles aux bénéficiaires.

Plus concrètement, il s’agit pour l’ANADER de former les bénéficiaires à la maitrise de bonnes pratiques agricoles des cultures cibles du projet, de faire le suivi des opérations de récolte et de post-récolte.
Par ailleurs, l’Agence assure le conseil de gestion au profit des organisations bénéficiaires ainsi que le suivi des acteurs formés dans l’application des compétences acquises au cours des formations.
D’un coût global de 24 millions CFA, le projet va s’étendre sur 24 mois et touchera 238 personnes dont 154 femmes représentants 65% de l’effectif total. Les cultures concernées sont le maïs, le riz, l’aubergine, le piment, le gombo, la banane et le manioc.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI