LUTTE CONTRE LA MALNUTRITION EN MILIEU RURAL : L’ANADER CONDUIT L’ELABORATION DU PLAN D’ACTION COMMUNAUTAIRE        

LUTTE CONTRE LA MALNUTRITION EN MILIEU RURAL : L’ANADER CONDUIT L’ELABORATION DU PLAN D’ACTION COMMUNAUTAIRE

Le Projet Multisectoriel de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (PMNDPE) initié par le Gouvernement ivoirien à la faveur du Plan National Multisectoriel de Nutrition (PNMN) de 2016-2020, a été conduit par l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), en consortium avec HOPE CI pour la mise en œuvre des activités communautaires.
Ainsi, une séance d’élaboration du plan d’action communautaire s’est tenue du 16 au 28 janvier 2020 dans quatorze (14) localités des départements de Korhogo et Ferkessédougou.
En effet, cette activité marque le prochain démarrage des interventions de sensibilisation pour l’amélioration des comportements en faveur de la nutrition, l’alimentation et de développement de la petite enfance.
L’Agence intervient dans cinq sous-préfectures de la Direction Régionale Nord avec pour mission d’apporter aux communautés de ces localités l’appui nécessaire à l’appropriation et à la réalisation des activités contenues dans le Paquet Minimum d’Activités (PMA). Le présent appui apporté aux communautés villageoises a été réalisé par plusieurs Equipiers de Planifications Locales (EPL) de l’ANADER et a porté sur les diagnostics communautaires autour de la nutrition, de l’alimentation et du développement de la petite enfance.
La méthodologie employée a reposé sur une approche participative et interactive de l’ANADER, des Animateurs des différents Foyer de Renforcement de Activités Nutritionnelles Communautaires (FRANCs) et des membres des Comités Locaux de Pilotage (CLP) des quatorze (14) villages impliqués dans le projet.

LUTTE CONTRE LA MALNUTRITION EN MILIEU RURAL : L’ANADER CONDUIT L’ELABORATION DU PLAN D’ACTION COMMUNAUTAIRE

En vue d’assurer le transfert de connaissances et de compétences des EPLs vers les membres du Comité Sous préfectoral de Nutrition et de l’Alimentation pour la Petite Enfance (COSNAPE) et les animateurs des FRANCS, les capacités et les compétences ont été renforcées sur la démarche et les différents outils déroulés au cours des diagnostics.
La réalisation des plans d’actions communautaires s’est faite en trois jours par village, suivant trois étapes que sont la collecte des données primaires, la réalisation d’un diagnostic participatif thématique et la planification participative communautaire des actions prioritaires à mener au cours de la première.
Outre la participation active des autorités administratives des sous-préfectures visitées et de plusieurs autorités coutumières, ces travaux ont été marqués par la participation massive de toutes les couches socio-professionnelles et économiques qui ont toutes exprimé leur intérêt au présent projet pour son impact certain sur la santé de la population et sur le développement de leurs localités respectives. Aussi, ont-elles assuré l’ANADER de leur adhésion et leur implication effective dans toutes les activités qui seront entreprises dans le cadre de cet important projet.
Pour rappel, le Projet Multisectoriel de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (PMNDPE), projet d’envergure nationale initié par le Gouvernement de Côte d’Ivoire et bénéficiant d’un financement de la Banque Mondiale, vise à accroître la couverture des interventions de nutrition et de développement de la petite enfance dans quatorze (14) Régions Administratives à savoir le Poro, le Tchologo, la Bagoué, le Bounkani, le Gontougo, le Kabadougou, le Folon, le Bafing, le Worodougou, le Béré, le Haut-Sassandra, la Marahoué, l’Iffou, et le Bélier.
Notons que pour la première année d’exécution, les interventions de l’ANADER sont conduites dans les régions du Poro, du Tchologo et de la Bagoué.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI