LE CAFE RENAIT DANS LE GBOKLE Par :Kakou Tiekou/Cz Sassandra

La population du GBOKLE va bientôt respirer avec le retour du café. Ce retour à la prospérité annoncé est possible grâce au programme d’amélioration de la quantité et de la qualité des vergers café et cacao dénommé 2QC. Dans ce projet la distribution de la semence est gratuite. La demande connait un engouement surtout dans les villages de DASSIOKO et dans les sous-préfectures de DAHIRI et GBAGBAM. En seulement 2 ans et demi plus 500 hectares de café clonale ont été mis en place. Les premières récoltes sont attendues cette année 2018.
« D’ici 5 ans, selon Mr OUEDRAOGO Adama exploitant agricole à DASSIOKO, nous serons garçons ». En effet, cette dernière décennie, le GBOKLE et surtout le département de FRESCO a connu un départ massif de sa population agricole vers d’autres cieux à cause du ravage fait par la maladie du swollen shoot. Une maladie qui a détruit plusieurs milliers d’hectares de cacao.


LE CAFE RENAIT DANS LE GBOKLE

A cette situation est venue s’ajouter à l’abandon des caféiers provoqué par la chute du prix de ce produit. Mais aujourd’hui, avec l’augmentation du prix du café (700 FCFA/kg de café vert), la sensibilisation de l’ANADER et la distribution gratuite des sachets et des plantules de café l’espoir pour un retour de la prospérité renaît. Les exploitants sont convaincus qu’ils embarqueront dans le train de l’émergence 2020. Cependant des stocks de café issus de quelques vieilles plantations sont encore en stock chez les producteurs. Il ne faudrait pas que la mévente vienne décourager les exploitants.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI