L’ANADER MET EN PLACE UNE FERME PISCICOLE A AGBAHOU      Par : LOBE Adiko Didier / PFCRP/DRSO - Publié le 22 Sept 2022  

La communauté villageoise d’Agbahou dans la sous-préfecture de Didoko, située à 40 km de Divo, a confié à l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) de la Zone de Divo, à travers une convention signée le 28 juillet 2021, la mise en œuvre de son projet de création d’une ferme piscicole à Agbahou.
Ce projet est financé par le Comité de Développement Local Minier (CDLM) disposant d’un fonds mis en place par les sociétés minières du département de Divo pour le développement alternatif des localités dont les domaines fonciers sont impactés par l’extraction des minerais.
La mission de l’ANADER dans cette convention a d’abord consisté à faire l’étude de faisabilité du projet. Cette première étape a permis de s’assurer que le projet est techniquement réalisable et économiquement rentable pour la communauté.
Ensuite, l’ANADER accompagnée d’autres partenaires, conduit les travaux de construction de la ferme piscicole qui ont débuté le 9 septembre 2021 et se poursuivent. Ils sont pilotés par une équipe technique dirigée par M. LADJI Serge, Ingénieur Aménagiste, Chef de la Division aménagement à la Direction Générale de l’ANADER.
Dans la pratique, ces travaux sont marqués par trois phases dont la première est la réalisation d’une digue qui devrait permettre l’alimentation continue des étangs piscicoles grâce à une retenue de plus 60 000 m3 d’eau en amont.
La deuxième phase a consisté à l’aménagement à proprement dit des étangs piscicoles. Ce sont au total 19 étangs qui ont été aménagés par l’ANADER, sur une superficie totale de 1,2 Ha. Les étangs aménagés ont des superficies allant de 400 à 800 m2. Ces étangs permettront d’accueillir plus de 30 000 alevins, pour une production estimée à près de 8 tonnes par cycle. La troisième et dernière phase est la construction d’un magasin et d’un poste de garde attenant à la ferme piscicole.
Enfin, la mission de l’ANADER s’achèvera avec l’initiation des bénéficiaires au métier de pisciculteur. Cette étape se fera à travers la formation de 50 jeunes et femmes de la localité sur la gestion d’une ferme piscicole, la transformation et la commercialisation des produits issus de la pêche. La formation débutera au cours du mois d’octobre 2022 et sera faite par plusieurs techniciens de l’ANADER.
Aux dires du Chef de zone de Divo, M. SEDOUE Mathieu, maître d’ouvrage, ce projet d’envergure conduit de bout en bout par l’ANADER, aura un impact sur la vie des populations à travers la création d’une économie locale basée sur la production et la commercialisation du poisson. En outre, il permettra un apport non négligeable en protéines animales au régime alimentaire des populations, tout en ayant un impact limité sur l’environnement. De fait, avec cette exploitation piscicole, les populations devraient avoir moins recours à la chasse du gibier ; ce qui permettra d’éviter les feux de brousse et de préserver la faune locale en voie de disparition.
La livraison de la ferme piscicole est prévue pour la deuxième semaine du mois de novembre 2022 et se fera en présence des autorités politiques et administratives de la région de Divo. Ce projet d’envergure vient conforter la position de l’ANADER en tant que le leader du développement rural en Côte d’Ivoire.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI