Pause Play
Le Champ Ecole Paysan (CEP), un outil important pour la vulgarisation agricole
L'ANADER assure des productions végétales de qualité
L'ANADER se tient à vos côtés pour le développement de vos productions animales

DIRECTION REGIONALE SUD

JAAD 2017 : LE MINISTRE APPELLE A ACCELERER LA MISE EN PLACE DES INTERPROFESSIONS

JAAD 2017 : LE MINISTRE APPELLE A ACCELERER LA MISE  EN PLACE DES INTERPROFESSIONS

La région du Sud-Comoé a abrité la 6ème édition des Journées de l’Administration Agricole Délocalisée (JAAD) organisées par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) du 27 au 29 juillet 2017 sur le thème : « la réforme des filières hévéa, palmier à huile et le foncier rural ». Ainsi, se tenant depuis 2012, cette importante activité du ministère se veut un cadre par lequel décideurs et acteurs du secteur agricole se retrouvent pour apprécier et déterminer les actions et dispositions à prendre afin de continuer à faire de ce secteur, le moteur du développement de la Côte d’Ivoire.
A travers les différentes activités prévues au programme de ces 3 jours, les autorités locales, les acteurs du secteur de l’agriculture d’Aboisso et ses départements, ainsi que les responsables du ministère ont, à travers différentes rencontres, échangé sur les défis du monde agricole. Ainsi, à travers des exposés, des défis tels que la prise en compte du genre dans les projets conduits par le ministère, la mise en place de l’Agence du foncier rural avec la pleine implication des autorités coutumières, les vols des cargaisons de cacao, la fuite des produits de rente (cacao) et du vivrier vers le Ghana voisin etc, ont été passés en revue.
Par ailleurs, le défi de l’organisation des filières en vue de renforcer la professionnalisation des acteurs du monde agricole a été abordé. A cet effet, le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a vivement appelé les producteurs à s’organiser en interprofessions en vue d’aider à une mise en œuvre efficiente de la loi actuellement en révision à l’Assemblée Nationale. Il a regretté que, sur une vingtaine de filières que compte le secteur agricole, seules trois (3) sont organisées en interprofessions (coton, oignon, palmier à huile). Le Ministre a enfin engagé l’ensemble de ses services à prendre en compte les besoins exprimés par les producteurs dans les projets conduits dans la région afin d’en garantir le succès.

JAAD 2017 : LE MINISTRE APPELLE A ACCELERER LA MISE  EN PLACE DES INTERPROFESSIONS
Ces journées furent également l’occasion pour les participants de découvrir tout le potentiel agricole de cette région, très propice à l’agriculture avec une pluviométrie estimée à 1800 mm de pluie par an. Avec des visites de terrains, d’unités de production, de transformation de l’hévéa et du palmier à huile, le Ministre et ses invités ont pu apprécier le développement de l’agriculture dans la région du Sud-Comoé qui accueille 6 projets importants du ministère dont le Programme d’Appui au Secteur Agricole (PSAC), le Programme d’Urgence d’Appui à la Production Vivrière (PUAPV), le Programme de Quantité-Qualité-Croissance (2QC), etc.
Les JAAD 2017 ont pris fin avec un défilé des structures sous tutelle et des organisations du secteur, une exposition de tout le potentiel de cette région, des décorations de personnalités et d’acteurs pour leur contribution au rayonnement de l’agriculture ivoirienne. Comme chaque année, le Ministre a fait d’importants dons, à savoir, des kits agricoles d’une valeurs de 49 millions F CFA composés de : 25 tonnes d’engrais, 500 pulvérisateurs, 600 arrosoirs, 600 houes industrielles. Tout ceci, destiné aux coopératives agricoles de la région.
JAAD 2017 : LE MINISTRE APPELLE A ACCELERER LA MISE  EN PLACE DES INTERPROFESSIONS
Notons que ces JAAD étaient placées sous le parrainage du Ministre Jean-Claude Brou, Ministre de l’Industrie et des Mines. Elles ont enregistré la participation des autorités locales, dont le Préfet de Tiapoum, représentant le préfet de Région et les autorités coutumières.
Les JAAD 2017 étaient couplées avec la Journée internationale des Coopératives dont l’édition 2017 a porté sur le thème : « Les coopératives agissent pour que personne ne soit laissé de côté ».
Signalons enfin que l’agriculture dans la région du Sud Comoé est basée à 90% sur les cultures de rente contre 10% pour les cultures vivrières.
Les spéculations les plus pratiquées dans la région sont : le palmier à huile, l’hévéa, le café, le cacao, la cola, le maïs, le riz, le vivrier.
DCRP


JAAD 2017 : L’ANADER PRESENTE SES ACTIONS DANS LE SUD-COMOE

JAAD 2017 : L’ANADER PRESENTE SES ACTIONS DANS LE SUD-COMOE

Les Journées de l’Administration Agricole Délocalisée (JAAD) qui se sont tenues dans la région du Sud-Comoé du 27 au 29 juillet 2017 ont été l’occasion pour l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) de présenter aux participants, les activités majeures conduites dans la région et les résultats de l’accompagnement de l’Agence au profit des producteurs.
Ainsi, dans son stand, l’ANADER a présenté au public quatre (4) de ses activités phare mises en œuvre dans la région par sa Direction régionale Sud, à travers la Zone d’Aboisso.
En effet, l’Agence qui est très engagée dans le projet gouvernemental de pérennisation des cantines scolaires avec le retrait du Programme Alimentaire Mondial (PAM), a mis en exergue son appui qui se traduit par l’encadrement des coopératives organisées autour des écoles en vue de produire le nécessaire à la fourniture des repas aux enfants.
Ainsi, depuis 2010, grâce à cet accompagnement, ce sont 100 repas/an qui sont fournis aux cantines scolaires, au lieu de 25 à 30, avant l’engagement de l’ANADER dans ce programme.

JAAD 2017 : L’ANADER PRESENTE SES ACTIONS DANS LE SUD-COMOE
L’autre centre d’intérêt fut le Développement Local qui constitue aujourd’hui pour l’ANADER une importante opportunité de contribuer au développement des pays ruraux et des organisations du secteur. A cet effet, la Zone d’Aboisso s’est investie aux côtés des acteurs des filières hévéa et cacao, en assurant le coaching de 12 coopératives dont 11 pour le cacao avec 3591 producteurs et 1 pour l’hévéa avec 162 membres.
La Zone d’Aboisso de l’ANADER intervient également dans l’accompagnement des producteurs dans le processus de certification du cacao.
Ainsi, la visite du stand de l’ANADER par le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) Monsieur Mamadou Sangafowa Coulibaly, a permis à M. Koffi Kouamé, le Chef de Zone, de faire apprécier les actions à Aboisso, de cette agence dédiée au développement du monde rural par la professionnalisation des exploitants et de leurs organisations. La Délégation ministérielle a pu se rendre compte de l’engagement de l’ANADER a accompagner le ministère qui entend durablement faire du secteur agricole le pilier de l’économie ivoirienne.
Rappelons que l’ANADER a participé à ces journées avec une délégation conduite par son Président du Conseil d’Administration, Pr Kouamé Brou, et composée de son Directeur Général, Dr Sidiki Cissé et de leurs collaborateurs. Ces journées ont également mobilisé la Direction régionale et tout le personnel de la Zone ANADER d’Aboisso ainsi que plusieurs chefs de Zones de cette direction régionale.
JAAD 2017 : L’ANADER PRESENTE SES ACTIONS DANS LE SUD-COMOE
Signalons enfin que la Direction régionale Sud comprend 8 Zones ANADER de développement et s’étend sur 3 départements : Aboisso, Tiapoum, Adiaké.
Elle couvre une superficie de 5153 km2. La Zone d’Aboisso compte un personnel de 47 agents qui accompagnent les acteurs du monde rural dans différents domaines (cacaoculture, production vivrière, hévéaculture, Développement Local, lutte contre la malnutrition et l’analphabétisme et l’appui aux Organisations Professionnelles Agricoles).
DCRP

   Nous contacter