Journée de l’Innovation Agricole Durable (J’INNOV) : l’ANADER/DRCO : séparation de la noix de cajou à l’aide de ficelle     -    Par : SILUE Bêh, CSRFRH/PFDCRP/DRCO

Journée de l’Innovation Agricole Durable (J’INNOV) : l’ANADER/DRCO

Le lundi 18 février 2019, le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricole (FIRCA) a organisé à l’espace Latrille Event, à Abidjan II plateaux, la 1ère édition de la Journée de l’Innovation Agricole Durable (J’INNOV).
Présidée par Monsieur Mamadou Sangafowa COULIBALY, Ministre de l’Agriculture et du Développement Durable (MINADER) , cette 1ère édition de la J’INNOV a été honorée par la présence des professionnels du secteur agricole dont l’ANADER qui a été représentée par Mme NICOLE APHING-KOUASSI, Directeur Général Adjoint et TIENDREBEOGO Salamatou Epouse KABORE, Directeur Régional Centre Ouest (DRCO).
Plus de 200 participants avec environ 20 entreprises exposantes dont la Direction Régionale Centre Ouest ont pris part à la 1ère édition de la J’INNOV. Trois (03) lauréats ont été primés pour leur invention agricole.
M.YAO Léon, Directeur Exécutif du FIRCA a reconnu que le FCIAD issue du volet 2 du FADCI (Programme de Filières Agricoles Durables de Côte d’Ivoire) est un outil important pour la Côte d’Ivoire. Le FCIAD a permis de financer 32 projets au profit de 13 100 bénéficiaires à travers le territoire national pour un cout global de 5 milliards de Frans CFA.
L’objectif visé est l’amélioration durable, des productions agricole, animale, halieutique et forestière en vue d’impacter positivement sur la population ivoirienne en termes de conditions de vie, de cohésion sociale et de santé humaine.

Le ministre a exprimé sa fierté de présider cette 1ère édition. Car pour lui toutes ces actions vont dans le sens de la vision du président de la République. En rappelant que la rentabilité est la clé incitatrice du retour des jeunes à l’agriculture, il a exhorté les acteurs du secteur à la transformation des productions et mettre un accent sur l’innovation et la technique tout en accompagnement les jeunes dans leur initiative de l’innovation.
De façon particulière, le ministre a exhorté l’ANADER à s’approprier les innovations et les vulgariser auprès des bénéficiaires. Il a terminé son discours en lançant un appel pressant pour la pérennisation du fonds.
Notons que cette édition a permis aux acteurs de communiquer à l’ensemble des filières, des institutions, des bénéficiaires et autres parties prenantes, les informations sur les activités et les résultats pertinents du Fonds Compétitif pour l’innovation Agricole Durable (FCIAD). Elle a été une tribune pour les porteurs de projets de présenter leurs innovations en lien avec les activités agricoles ou agro-industrielles. Ainsi, la DRCO a convaincu les visiteurs de son stand à changer de pratique en matière de récolte de la noix de cajou par la méthode de la ficelle. En effet, la séparation de noix par torsion est utilisée par environ 95% des producteurs. Or, les critères physiques utilisés par les opérateurs du marché international pour mesurer la qualité des noix brutes de cajou sont : Le grainage, le taux d’humidité, le taux de défauts et le taux de rendement en amande ou KOR (Kermel Out turn Ratio). Cette nouvelle méthode vient à point nommé car elle permettra de garantir la qualité de la noix de cajou et assurer à la Côte d’Ivoire son rang de leader. Le Ministre de l’agriculture et du développement durable, visitant le stand ANADER a encouragé la structure à la vulgarisation urgente de cette méthode.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI