APPUI DE L’ANADER AU CONSEIL REGIONAL DU BELIER: 6 MILLIONS DE BOUTURES DE MANIOC BIENTOT DISPONIBLES    -     Par : DCRP

Les lampions se sont éteints le samedi 20 octobre dernier sur la 7ème édition des Journées de l’Administration Agricole Délocalisée (JAAD). Ces journées ont été l’occasion de présenter les initiatives du Gouvernement de Côte d’Ivoire en vue de maintenir la puissance économique de notre pays grâce à l’agriculture. Il s’agissait également de reconnaître les gigantesques efforts des producteurs et du monde rural ivoiriens, véritables acteurs de la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Côte d’Ivoire. Ainsi, durant 4 jours, les décideurs ivoiriens et les partenaires techniques et financiers qui accompagnent notre pays dans le secteur agricole, ont sillonné les régions du Gbèkè, de l’Iffou, du Hambole et du Bélier. Dans chacune de ces régions, le PNIA2 a été expliqué, ainsi que les chantiers qu’il ouvrira pour booster le développement de l’agriculture en Côte d’Ivoire. Issu de ce plan national, le grand Projet de Pôle Agro-industriel (2PAI) a été officiellement lancé à Koubi, dans le département de Tiébissou. Le 2PAI est un projet intégré d’un coût global de 81 milliards F CFA et d’une durée de 5 ans. La Côte d’Ivoire disposera ainsi de 9 agropoles dans 9 régions du pays. Celui du Bélier en est le premier et 4 autres ont déjà leurs financements acquis auprès des partenaires de l’Etat ivoirien que sont la BAD, le FAD, avec une contribution des bénéficiaires du projet. Au cours de la cérémonie officielle de lancement, le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural M. Mamadou Sangafowa Coulibaly s’est félicité de cette importante initiative du Gouvernement qui devrait impacter le développement de toute la région du Bélier. A titre d’illustration, ce sont 465.000 tonnes de produits vivriers qui sont attendus, impliquant 112.000 personnes, soit 64% de la population de la localité.
Le 2PAI-Belier devrait également voir s’installer 200 PME dont 50 pour la transformation de produits agricoles, permettre d’insérer 800 jeunes et de créer 19.000 emplois. Mais l’impact de ce projet est aussi infrastructurel. En effet, déjà 560 km de pistes rurales ont été reprofilées et ouvertes afin de créer les conditions de la bonne exécution du projet et plusieurs infrastructures agricoles sont prévues pour les spéculations prises en compte dans le cadre du projet, à savoir, le riz, le maïs, le maraîcher, la pisciculture, la porciculture (déjà, 1197 ha de bas-fond et 105 ha de maraîchers ont été aménagés). Aussi, l’implication pleine et entière est-elle attendue de tous les acteurs nationaux (CEPICI, AGEROUTE, OCPV, AEJ, ANDE, ANSUT, ANADER, etc). Pour ce faire, plusieurs lots de matériels d’une valeur totale de 201 millions de F CFA leur ont été remis. L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), identifiée comme structure technique pour ce projet a reçu du matériel roulant, notamment, des motos dont les clés ont été symboliquement remises à son Président du Conseil d’Administration, Pr Kouamé Brou.
Cet autre challenge, l’Agence compte le relever en mobilisant l’ensemble ses experts et agents de terrain afin d’atteindre les résultats escomptés de ce programme. Déjà très active dans la région, l’ANADER a accompagné le Conseil Régional du Bélier pour la mise en place de parc à bois. Ainsi, selon le président de ce conseil, M. Yoboué K. Pascal, cet appui de l’Agence obtenu dans le cadre d’un partenariat, devrait permettre de mettre très bientôt à la disposition des producteurs, 6 millions de boutures de manioc, cette spéculation qui est devenue essentielle dans la région. C’est pourquoi, elle a constitué l’une des attractions au stand de l’Agence lors de l’exposition. L’ANADER a également proposé à ses visiteurs, du matériel agricole, à savoir, l’étuveuse améliorée et le semoir philippin. Le Programme National de Production d’Aulacode (PNPA) a lui aussi constitué une grande attraction du stand avec ses aulacodes. Présenté comme une opportunité d’insertion économique pour les jeunes, ces derniers ont manifesté un vif intérêt pour cette activité économique. Les nombreuses préoccupations posées ont été l’occasion pour les techniciens de l’Agence de leur faire connaître ce secteur et ses potentialités.
Cette cérémonie de clôture fut riche en événements, notamment, la signature d’un cadre programmatique entre la FAO et la Côte d’Ivoire dans le cadre du PNIA2, un défilé des acteurs des régions retenues dans le cadre de cette édition, la remise de matériels agricoles et d’équipements aux producteurs et à l’administration régionale et départementale du MINADER d’une valeur totale de 102 millions F CFA. Plusieurs acteurs ont également été décorés pour leur contribution au développement du secteur agricole en Côte d’Ivoire.
La visite des stands par les autorités dont le président du Sénat, M. Ahoussou Kouadio Jeannot, parrain de cette 7ème édition en compagnie des PTF du MINADER a clos les JAAD 2018.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI