DEVELOPPEMENT DU SECTEUR DES FRUITS ET LEGUMES : L’ANADER PREND PART A MACFRUT 2018    -     Par :A.S.FOFANA/DCRP

Du 09 au 11 Mai 2018, les professionnels de l’agriculture du monde entier se sont retrouvés en Italie, plus précisément à Rimini, pour honorer le rendez-vous de la Foire Internationale des Fruits et Légumes dénommée MACFRUT. Prenant part à cette activité majeure, la Côte d’ivoire a été représentée par une forte délégation composée d’institutions et de structures agricoles, dont l’ANADER, répondant ainsi à l’invitation de l’Ambassade ivoirienne en Italie.

La présence effective de l’ANADER à cet événement d’envergure s’inscrit dans le cadre de la participation de l’agence aux événementiels de l’agriculture et de la prospection internationale en vue de créer de nouveaux partenariats, générer des transferts de technologies et tirer des leçons des expériences acquises des autres pays.

Ainsi, Mme Nicole APHING-KOUASSI (DGA), représentant l’ANADER, a participé à plusieurs séances de travail avec les organisateurs de l’événement, des institutions et plusieurs opérateurs italiens intervenant dans le domaine agricole. La séance de travail avec M. Renzo PIRACCINI, Président de la foire, aura permis à Dr Adama COULIBALY (DG Conseil du Coton et de l’Anacarde) parlant au nom de la délégation ivoirienne, de relever l’intérêt et les enjeux en termes d’opportunités de promotion des filières fruits et légumes pour lesquelles la Côte d’Ivoire ambitionne de se repositionner sur les marchés européens. Il s’est appesanti sur trois grands centres d’intérêt à savoir la transformation des fruits et légumes, les procédés et technologies de conservation et ceux de conditionnement et d’emballage.

Prenant la parole à son tour, le Président de MACFRUT en homme averti des problématiques du commerce des fruits et légumes, a fait une présentation de la foire qui, à la lumière de son exposé, apparaît beaucoup plus comme une rencontre d’affaires et de mise en relation qu’un événement institutionnel. L’objectif principal de cette foire est donc de permettre aux entreprises de nouer des partenariats commerciaux stratégiques. Il a terminé son propos en suggérant à ses hôtes que les efforts soient orientés vers des spéculations comme la mangue, l’avocat, les haricots verts et surtout l’amande de cajou dont la consommation est en forte croissance comparativement aux produits comme l’ananas ou la banane dessert pour lesquels la Côte d’Ivoire n’est pas particulièrement cotée.

Rappelons que MACFRUT est une foire qui réunit chaque année en Italie plus de 1200 exposants et environ 40.000 visiteurs venant d’une cinquantaine de pays. Ces exposants sont pour l’essentiel des professionnels du secteur des fruits et légumes d’Italie et des pays d’Europe. Plusieurs pays africains ont également pris part à l’édition 2018 de MACFRUT il s’agit, entre autres, de l’Ouganda, du Mozambique, de la Tanzanie et du Sénégal tous des pays qui produisent et commercialisent des fruits et légumes sur les marchés européens.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI