L’ANADER REALISE UNE ETUDE AU PROFIT DE LA FILIERE PALMIER A HUILE        Par :Muriel GAUZE (DCRP)

L’ANADER REALISE UNE ETUDE AU PROFIT DE LA FILIERE PALMIER A HUILE

L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rurale (ANADER) a procédé à la restitution de l’étude sur l’inclusion du genre et de la jeunesse dans la filière palmier à huile à l’auditorium du Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricole (FIRCA) aux 2 plateaux, à Abidjan le, vendredi 04 décembre 2020.
Cette étude dont l’objectif est de faire une analyse holistique genre et jeunesse dans la chaine des valeurs palmier à huile en Côte d’ivoire est issue de la composante 3 du programme SWAPP II, intitulé ‘inclusion du genre et de la jeunesse’.
Selon Dr Koné Miaman, Directeur des Etudes et Consultance (DEC) à l’ANADER, chef de mission dans le cadre de l’étude, les résultats escomptés sont issus de l’analyse faite sur le capital humain, naturel, social, physique et financier dans les départements d’Aboisso, d’Alépé, d’Abidjan, de Grand-lahou, de Divo, de Sassandra et de Tabou.

L’ANADER REALISE UNE ETUDE AU PROFIT DE LA FILIERE PALMIER A HUILE

Ainsi l’étude a permis de révéler qu’au niveau du capital humain, 58% des femmes n’ont pas été scolarisées contre 29% des hommes et 23% des jeunes hommes ont terminé le secondaire contre 6% des jeunes femmes. Dans la chaine des valeurs de la filière, 89% des personnes intervenant n’ont pas reçu de formation technique en lien avec leurs activités.
Concernant le capital naturel, les entretiens focus –group avec les planteurs de palmier à huile ont démontré l’existence d’inégalités dans l’acquisition des terres entre les hommes et les femmes. Ces dernières femmes n’ont pas droit à la terre dans bon nombre de communautés.
Quant au capital financier, il révèle que les revenus moyens pour les acteurs sont supérieurs ou égales au SIMG et varient de 61 695 FCFA pour les jeunes femmes à 81 136 FCFA pour les femmes adultes. Les revenus les plus élevés sont gagnées par les jeunes hommes avec 97 695 FCFA.

L’ANADER REALISE UNE ETUDE AU PROFIT DE LA FILIERE PALMIER A HUILE

Au terme de sa présentation Dr Koné, a mis en lumière les opportunités dans la filière pour assurer la sécurité alimentaire des familles, la création d’emploi, la production artisanale à base de palmier à huile, ce qui contribuera à l’autonomisation financière chez les femmes et les jeunes, ainsi que l’existence de fonds spéciaux pour le financement des projets et programmes.
Enfin, quatre (4) directions de l’Agence se sont impliquées pour parvenir à bout de cette étude, nommément, la Direction Suivi-Evaluation et Qualité (DSEQ), la Direction Appui aux Filières de Productions Végétale et Animale (DAFPVA), la Direction Genre et Développement (DGED).
Il est important de souligné que la cérémonie de restitution s’est tenue en présence de l’ONG SOLIDARIDAD et l’Ambassade des Pays-Bas, respectivement initiatrice du projet d’étude et partenaire financier. Notons aussi la présence des représentants du Ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER), du conseil hévéa palmier à huile, de l’Association Interprofessionnelle de la filière Palmier à Huile (AIPH) et des représentants de la plateforme genre et des sociétés coopératives.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI