PROJET SEAMAUL UNDONG DANS LE CENTRE : LE CONSEIL D’ADMINISTRATION EN VISITE A N’ZOKOSSOU ET SINGOLI    -     Par :GAUZE Muriel PF/DCRP-DRC

N’Zokossou et Singoli, deux villages du département de Sakassou ont reçu une visite de terrain du Conseil d’Administration de l’ANADER le 29 mars 2018. Après un an de réalisation du projet Saemaul Undong modèle village dont le maitre d’ouvrage est l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), les dirigeants de l’agence ont entrepris de sillonner les dites localités pour évaluer le niveau de réalisation du projet.

Conduite par le Président du Conseil d’Administration, Professeur Kouamé Brou, la délégation était composée de 7 Administrateurs, du Directeur General Adjoint, madame Nicole Aphing- Kouassi représentant le Directeur Général, Dr Sidiki Cissé, du Directeur régional Centre, Dr Koné Brahima, accompagné par ses collaborateurs de la Direction Régionale Centre siège et de la zone ANADER Sakassou.

Ce projet issu du financement de la fondation Saemaul Undong, avait pour objectif d’intégrer les villages de N’zokossou et Singoli dans le programme de développement local sous le modèle coréen à travers le Saemaul Undong en 2017. Ainsi sous le slogan « Assiduité, entraide, coopération », N’zokossou et Singoli, sont invités à améliorer leurs conditions de vie, à changer de mentalité et à développer leurs villages par la construction d’infrastructures socioéconomique, éducatif et sanitaire.

Dans les deux villages, il y a eu une rencontre avec les autorités villageoises, les comités SMU et une visite sur terrain suivi d’échanges.

A N’zokossou, un château d’eau de 20 000 litres a été installé, un demi hectare de soja vert a été réalisé ainsi que 4 hectare de riz, un poulailler de 2000 sujets de poulet de chair en vente pour la période de Pâques. Il faut ajouter à cela qu’en 2017, une première bande de 2000 poulets de chair avait été vendu dans le mois de décembre offrant ainsi des ressources importantes aux bénéficiaires.

A Singoli, se sont la construction d’un foyer de jeune, la production sur une parcelle de 1,5 ha de maraicher, la réalisation d’un poulailler de 500 poulets de chairs également en vente pour la période de Pâque qui ont été réalisés. Ces visites se sont avérées productives, car les administrateurs pour la plupart expert chacun dans son domaine et ayant suivi la formation sur le SMU en Corée, ont fait des remarques pertinentes pour améliorer la productivité des activités mises en œuvre d’une part et garantir l’atteinte des objectifs de ce projet d’autre part.

Les séances de travails entre les administrateurs et les bénéficiaires à la suite des visites ont permis de relever les difficultés et de proposer des dispositions à prendre en vue de faire de ce projet une réussite dans ces villages. Ce fut l’occasion pour les administrateurs de réitérer le rôle prépondérant de l’ANADER en tant que partenaire technique de ce programme en Côte d’Ivoire.

Car comme ils l’on affirmé N’Zokossou et Singoli devront réussir ce projet afin que le programme SMU passe à l’échelle dans toute la Côte d’Ivoire. Selon la population, les résultats de ce projet, sur leur niveau et condition de vie laissent entrevoir un succès, car leur impact sur leur quotidien et la cohésion sociale au sein des communautés est assez remarquable.

Rappelons que c’est par la résolution N° 113/2015 que le Conseil d’Administration de l’ANADER a demandé l’intégration du SMU dans l’approche de l’Agence pour l’accompagnement des populations du monde rural.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI