VISITE DU DG DANS LES ZONES DE LA DR SUD: Le Directeur Général à la rencontre des acteurs de l’ANADER    -     Par :ZEZE Norberte/DCI/DRH

La primeur des visites du Directeur Général (DG) dans les 57 zones, que compte le dispositif de l’ANADER, a été réservée à la Direction Régionale SUD (DRSUD). Ainsi du 7 au 14 mai 2018, la délégation de la Direction Générale conduite par Dr Sidiki CISSE DG de l’ANADER, a sillonné les 8 zones de la DRSUD.

Le premier responsable de l’ANADER est donc allé à la rencontre de ses collaborateurs pour des échanges sans intermédiaires.

« Si l’ANADER est debout, après les différentes crises, c’est grâce à vous. Et je vous en remercie », c’est en ces termes que le DG a rendu hommage à l’ensemble des agents, qu’il a rencontrés lors de sa visite de terrain.

En effet, du 7 au 14 mai 2018, une semaine durant, le premier responsable de la « Maison ANADER » est allé à l’écoute des 320 agents de la DRSUD, repartis sur les 8 zones que sont Aboisso, Alépé, Adzopé, Tiassalé, Agboville, Grand Lahou, Dabou et Abidjan.

Pendant au moins trois heures d’horloge, les agents de chacune de ces localités ont échangé, sans filtre, avec celui qu’ils considèrent comme le père de la famille ANADER. Ainsi plusieurs préoccupations qui leur tiennent à cœur ont été passées en revue. Par un jeu de « Questions-Réponses », le DG et les Directeurs Centraux qui l’ont accompagné ont apaisé les craintes et inquiétudes des agents. Certes, toutes les questions n’ont pas trouvé de réponses, séance tenante, mais celles qui nécessitent une analyse ou une réflexion approfondie ont été bien notées par le DG et sa suite.

Au regard de cette bonne ambiance, on peut dire, sans risque de se tromper que cette première visite du Directeur Général en régions, est une initiative heureuse. En ce sens que les agents, dans toutes les localités visitées, ont exprimé le souhait de voir ce type de rencontres se répéter. Hormis les échanges qui ont eu cours dans une sorte de séance plénière, le DG a consacré des audiences privées à chaque agent qui le désirait.

Ce déroulé de la visite correspond bien à l’esprit de cette mission qui s’est voulue « sociale et non technique ». « Nous sommes venus rencontrer les acteurs, ceux qui réalisent les activités de l’ANADER », a déclaré Dr CISSE, à l’entame de chaque séance. Pour justement être en accord avec cet esprit, le DG est allé rencontrer quelques-uns des agents dans leur cadre de vie, dans les centres de vulgarisation. C’est le cas des ADR Assielou Ruffin à Assikoi (Zone Adzopé), Konan Kouadio Antoine à N’Zikro (Zone Aboisso), Mme SORO-Gniré Ouattara à Toumanguié (Zone Aboisso), pour ne citer que ces heureux « élus ».

D’ailleurs, le DG a pris l’engagement de refaire ces visites à domicile, autant que faire se peut, dans ses prochaines visites de terrain. Si le top départ de cette mission a été donné à la Zone d’Aboisso, le clap de fin a été mis au siège de la DRSUD, à Abidjan-Marcory. Pour cette séance qui a servi de synthèse de toutes les étapes, le Directeur Général a offert l’opportunité aux Chefs de Zone de s’exprimer à leur tour. Pour terminer, il a exhorté les Chefs de zone, qui sont aussi des Managers, à expérimenter l’écoute active. « Quelque soit son état d’esprit, son humeur, le manager doit faire l’effort d’expérimenter l’écoute active », a conseillé le Directeur Général. Pour cette première visite du DG à la DRSUD, Dr Sidiki CISSE comptait dans sa délégation, trois directeurs centraux.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI