BILAN FBS : LES ACQUIS DE L’ANADER PRESENTES    -     Par : KAUDJHIS Hermann/CCP-DCRP

Amener les producteurs à être de véritables entrepreneurs agricoles, c’est cette mission que la Coopération Internationale Allemande (GIZ) et ses partenaires dont l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) se sont assignés à travers le Programmes Régional Sustainable Smallholder Agri Business (SSAB).
Démarré en 2009, ce Programme a été mis en œuvre dans cinq pays Africains (Côte d’Ivoire, Togo, Ghana, Nigéria, Cameroun) et avait pour objectif d'augmenter les revenus des petits producteurs de cacao par la diversification de leurs productions et des sources de revenus.
Ainsi au terme du programme SSAB, il était souhaitable pour les partenaires, de se retrouver pour faire le bilan et échanger sur les perspectives. C’est dans ce cadre que s’est tenu l’atelier bilan du Programme SSAB, le mardi 04 décembre 2018 en présence du représentant du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), M.Konan YOCOLI Conseiller Technique.
Dans son mot d’ouverture de l’atelier, M. DREYER Michael, Directeur du Bureau GIZ a réaffirmé l’engament de la GIZ à appuyer la Côte d’Ivoire pour renforcer les relations avec les partenaires de mise en œuvre du projet. Il a précisé que cet atelier est une occasion pour partager le bilan de tous les partenaires, d’en tirer les leçons instructives, et surtout de tracer les nouveaux sillons pour les ce programme.
Ainsi, les travaux ont démarré par la présentation du bilan du programme par Dr Anne-Marie MATTHESS, Chef du programme SSAB. De sa présentation, l’on retient que les actions conjuguées de l’ANADER et de ses partenaires ont permis d’obtenir des résultats satisfaisants. Au nombre de ses résultats, il faut noter que 86% des producteurs utilisent les Bonnes Pratiques Agricoles (BPA) pour le cacao et 58% pour les vivriers. En ce qui concerne l’outil Farmers Busines school (FBS), il est utilisé par 73% des producteurs. Cette approche mis en œuvre dans le Programme SSBA a permis de limiter la dépendance du cacao comme la seule source de revenus et de garantir un revenu stable aux producteurs.
M. Celestin NIAMIEN, Chef Cellule Recherche Développement, et par ailleurs Point Focal FBS a fait une présentation sur les interventions de l’ANADER dans la mise en œuvre de l’Ecole d’Entreprenariat Agricole (EEA), des Bonnes Pratiques Agricoles (BPA) et de la Coopérative Business School (CBS). Ce bilan a permis de faire ressortir des résultats intéressants obtenus en EEA et en CBS par l’ANADER. Au nombre de ceux-ci, l’on peut citer en EEA, la formation de plus de 85 000 producteurs, la mise en place de 30 Activités Génératrices de Revenus (AGR) de femmes en charge de l’alimentation équilibrée et nutrition, l’élaboration de 9 référentiels technico-économiques, la formation de 180 formateurs et de 2 maitres formateurs. La présentation de l’ANADER fait ressortir également la mise en place de 110 Animateurs de Développement Rural (ADR) en charge du suivi post formation et des bonnes pratiques agricoles sur le cacao et les vivriers ainsi que la mise en place d’un cadre de rencontres périodiques entre les acteurs de mise en œuvre du projet.
Quant au volet CBS, il s’agit de la formation de 11 techniciens pour encadrer les coopérateurs, la formation de 375 administrateurs, personnels et membres de sociétés coopératives, l’intégration systématique des EEA et CBS dans les programmes de formation des producteurs et des coopératives et la certification des maitres formateurs.
Ce fut également l’occasion pour le Point Focal FBS, de présenter la mise à jour du matériel de formation FBS et BPA. A cet effet, des attestations ont été remis à 11 participants dont 10 de l’ANADER qui ont pris part à la formation théorique et pratique organisée par SSAB dont l’objectif était la mise à jour des outils pédagogiques EEA, FBS et BPA.
Clôturant l’atelier, le Directeur General de l’ANADER, Dr Sidiki CISSE, a rassuré de la disponibilité de l’Agence à mettre tout en œuvre pour que ce programme soit développé à l’échelle nationale. Il a tenu à remercier la Coopération Allemande, et particulièrement le Dr Anne-Marie MATTHESS pour son implication dans la réussite du programme. Dr Sidiki CISSE a également pris l’engagement que l’ANADER apportera son appui pour améliorer la technicité des exploitants agricoles.
Rappelons que le Farmers Busines school est une démarche visant à allier la technicité et le savoir-faire managérial des producteurs agricoles pour l’apprentissage à la gestion agricole. Cette approche a été développée en 2010 par la GIZ dans le cadre du projet Sustainable Smallholder Agri Business (SSAB) et a pour objectif d’accompagner 475 000 exploitants agricoles.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI