FILIERE VIVRIERE : L’ANADER ET L’OCPV LANCENT LES BASES D’UN PARTENARIAT     -    Par : Stéphane DIBI (DCRP)

FILIERE VIVRIERE : L’ANADER ET L’OCPV LANCENT LES BASES D’UN PARTENARIAT

Leader du Conseil Agricole et Rural en Côte d’Ivoire, l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) dans sa mission de contribuer à l’amélioration des conditions de vie du monde rural par la professionnalisation des exploitants et des organisations professionnelles continue de tisser des relations de partenariats avec toutes les structures pouvant l’accompagner dans l’atteinte de ses objectifs.
Ainsi, à l’initiative de l’ANADER, une séance de travail s’est tenue au siège de l’Agence, le mardi 19 mai 2020, en présence du Directeur Général Adjoint de l’ANADER, Mme Nicole Aphing-Kouassi et M. Gnenye Adou Bernard, Directeur Général de l’Office d’aide à la Commercialisation des Produits Vivriers (OCPV). L’objectif de cette séance de travail est de mutualiser les expertises des deux structures pour parvenir une sécurité alimentaire durable en Côte d’Ivoire.
Selon Monsieur Gnenye Adou, l’OCPV, dont la mission est entre autres de moderniser la commercialisation des produits vivriers, souhaite bénéficier de l’appui technique de l’ANADER qui dispose d’un important dispositif d’agents de terrain repartis sur l’ensemble du territoire ivoirien. Ces différents techniciens permettront de faciliter le recueil de certaines informations indispensables au bon fonctionnement de l’OCPV telles que le prix bord-champ des produits. En contrepartie l’ANADER pourra quant à elle profiter du savoir-faire de l’OCPV en matière de commercialisation des produits vivriers afin de garantir aux exploitants agricoles un meilleur écoulement de leur récolte.

FILIERE VIVRIERE : L’ANADER ET L’OCPV LANCENT LES BASES D’UN PARTENARIAT
C’est pourquoi les deux responsables ont convenu de la mise en place prochaine d’un cadre formel de partenariat par lequel, les deux organisations collaboreront pour le renforcement de la collecte, l’analyse et la diffusion d’informations sur la production et la commercialisation des produits vivriers et le développement d’un partenariat pour la facilitation des relations commerciales entre producteurs, transformateurs et commerçants.
Pour ce faire, un comité de travail sera mis en place en vue de proposer un projet de convention qui devrait permettre aux deux institutions d’officialiser leur collaboration.
Rappelons que l’ANADER intervient déjà depuis quelques années dans la mise en œuvre du Programme d’Urgence d’Appui à la Production Vivrière initié par le Gouvernement ivoirien dont l’objectif est de contribuer à la sécurité alimentaire des ménages à travers un soutien de l’Etat par des moyens de production agricole.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI