INTEGRER LA SANTE DANS LE CONSEIL AGRICOLE : L’AUTRE CHALLENGE DE L’ANADER     -    Par : Stéphane DIBI (DCRP)

INTEGRER LA SANTE DANS LE CONSEIL AGRICOLE : L’AUTRE CHALLENGE DE L’ANADER

L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) en partenariat avec l’ONG Africa Global International (AGI) et le Cabinet Global Challenge Corporation (GCC) ont conduit des réflexions sur le renforcement de l’intégration des activités de santé dans les programmes de développement des cultures en Côte d’Ivoire. Ainsi, à travers un atelier qui s’est tenu du 29 au 31 janvier 2020 à Abidjan, l’ANADER et ses partenaires envisagent d’identifier les stratégies les plus pertinentes en vue d’assurer la prise en compte des questions de santé dans les interventions de l’Agence au profit des exploitants. En effet, les défis de mortalité infantile, de morbidité et de difficulté d’accès aux services de santé dans le milieu rural ne sont pas sans conséquence sur la productivité et la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire, puissance agricole qui entend conserver ses lauriers au niveau africain et même mondial.

INTEGRER LA SANTE DANS LE CONSEIL AGRICOLE : L’AUTRE CHALLENGE DE L’ANADER

Assi, l’ANADER a initié avec ses partenaires d’élaborer un projet visant à assurer la prise en compte des défis de la santé dans le conseil agricole fourni par l’agence. Pour cela, différents acteurs dont le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, des structures de régulation du secteur agricole et des ONG ont, en commissions et en plénières, identifier entre autres, les domaines d’activité du projet, ses organes de gouvernance, la méthodologie de suivi-évaluation.
Selon le Directeur Général de l’ANADER, Dr Sidiki Cissé, ce projet permettra d’intensifier les actions de l’ANADER dans le domaine de la santé communautaire. A travers son Programme d’Appui à la Lutte contre les Pandemies en milieu rural (PALP), l’Agence entend soutenir les efforts du Gouvernement afin d’améliorer la santé communautaire en milieu rural en renforcçant l’accès des exploitants, leurs familles et les menages ruraux aux services de santé, et contribuer par la même, à garantir la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire.
Spécialisée dans le renforcement des capacités des institutions et organisations, ainsi que dans la mise en œuvre des programmes de développement durable, l’ONG AFRICA GLOBAL INTERNATIONAL (AGI) prend une part active à ces travaux. Selon son Directeur exécutif, l’AGI apportera son expertise à l’ANADER afin de pérenniser les acquis de ce projet.

INTEGRER LA SANTE DANS LE CONSEIL AGRICOLE : L’AUTRE CHALLENGE DE L’ANADER

En collaboration avec l’ANADER depuis 2018, le cabinet Global Challenge Corporation Côte d’Ivoire (GCC) compte, selon son Directeur Général Monsieur Eustache Akpane, apporter son assistance technique à l’Agence en vue de renforcer les capacités de gestion de l’équipe projet qui sera mis en place.
Au terme des 3 jours de travaux, les experts ont pu atteindre les objectifs assignés à cet atelier. Le proejt d’intégration des activités de santé dans les programmes de développement des cultures en Côte d’Ivoire a été finalisé, ses axes d’intervention identifiés ainsi que ses organes de gestion et son mécanisme de suivi-évaluation élaboré. L’autre challenge des concepteurs de ce projet est de le soumettre à des financements auprès de bailleurs s’investissant dans les questions de santé communautaire en vue de contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs nationaux de développement.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI