JAAD 2018 : LES JOURNEES DE L’ADMINISTRATION AGRICOLE DELOCALISEES OUVERTES DANS LE GBEKE    -     Par : DCRP

Le Centre Culturel Jacques AKA de Bouaké a abrité la cérémonie d’ouverture de la 7ème édition des Journées Agricoles de l’Administration Délocalisée (JAAD), couplée avec la 38e Journée Mondiale de l’Alimentation 2018 autour du thème : « la faim zéro en 2030, c’est possible ». Ce thème a été choisi par les pays membres de l'ANAF-CI pour sensibiliser et promouvoir les actions en faveur des populations qui souffrent de la faim, ainsi que la nécessité de garantir la sécurité alimentaire pour tous.
Ces journées dédiées à la promotion du secteur agricole et aux services de l’administration déconcentrée se tiennent pour 2018 sur le thème : «Transformation structurelle de l’économie agricole » et s’articule autour des points tels que la promotion du Programme National d’Investissement Agricole, deuxième phase du (PNIA II) axée sur une agriculture durable, compétitive et créatrice de richesses équitablement partagée. La cérémonie d’ouverture présidée par M. TUO Fozié, Préfet de la Région de Gbèké a vu plusieurs communications, notamment, sur le thème des JMA 2018, la problématique de la maitrise de l’eau, présentée par le PAM, la contribution du genre dans la réalisation de l’objectif faim zéro, présenté par la cellule Genre du MINADER. Au cours de sa présentation, Mme Kakou Marie-Rachelle, Secrétaire technique de la Cellule Genre du MINADER a fait un plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers dans la prise en compte de la femme dans tous les projets de développement. M. Coulibaly, Directeur de la Communication de l’’Agence pour le Foncier Rural (AFOR) a présenté les enjeux de la politique foncière rurale de la Cote d’Ivoire. Ainsi, l’on note que la réserve forestière rurale ivoirienne est estimée à 23 millions d’hectares. Aussi, face à la persistance des conflits fonciers en zones rurales, l’Agence a-t-elle été mise en place en vue de mettre en œuvre la Loi de 1998. A cet effet, depuis sa création en 2016, ce sont 4 décrets et 15 arrêtés qui ont été pris. Cependant, il est relevé que très peu de certificats fonciers ont été délivrés depuis sa création, car plusieurs obstacles subsistent encore à ce jour selon les usagers. M. COULIBALY Minaya, Directeur de Cabinet, représentant le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural a rassuré les participants que les réflexions se poursuivent afin de permettre à l’AFOR d’atteindre les objectifs fixés par le Gouvernement de Côte d’Ivoire, à savoir, la sécurisation du foncier rural. Il a pour ce faire, appelé l’ensemble des acteurs à s’engager dans cette initiative en vue de garantir la paix. Il a également interpellé les acteurs des filières à s’approprier la politique de formation des Interprofessions pour rendre l’agriculture plus compétitive, car, mieux structurée.
Démarrées ce mercredi 17 octobre, les JAAD 2018 prendront fin le samedi 20 octobre prochain avec le défilé des acteurs du développement agricole en Côte d’Ivoire dont l’ANADER. L’Agence prend part à ces journées à travers une délégation conduite par le président du Conseil d’Administration, Pr Kouamé Brou et Dr Sidiki Cissé, Directeur Général.
La Direction Régionale Centre est mobilisée pour offrir une participation réussie de l’ANADER à ces journées.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI