LANCEMENT DE LA 2EME PHASE DU PMNDPE : LES ZONES D’INTERVENTION DE L’ANADER ELARGIE -    
Par : Vincent Toh BI (Relais Communication Zone Zuénoula) - Publié le 23 Sept. 2022

La deuxième phase du Projet Multi-sectoriel de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (PMNDPE) a été officiellement lancée le lundi 12 septembre 2022 à Zuénoula. Sélectionnée depuis 2019 comme Agence d’Exécution Local (AEL) du Projet, l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) aura pour mission lors de cette seconde phase d’assurer le suivi, l’appui-conseil et l’accompagnement des Foyers de Renforcement des Activités de Nutrition Communautaire (FRANC) existants, ainsi que la création de nouveaux FRANCs dans les zones couvertes par le Projet. Au total, l’AEL ANADER passe de 21 sous-préfectures et 150 villages à 28 sous-préfectures et 244 villages. En effet, en plus des régions du Poro, du Tchologo et du Gontougou, s’ajoute la région de la Marahoué autrefois confiée à une autre organisation.

Selon les responsables du projet, l’objectif est de partager les succès de l'approche opérationnelle de l'Agence d'Exécution Locale (AEL) ANADER aux Comités Sous-préfectoraux de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (COSNAPE) des départements de Zuénoula et de Gohitafla.

Cette cérémonie de lancement a été marquée, entre autres, par la présentation du PMNDPE. Ce fut une occasion pour les experts de l’ANADER d’annoncer la liste des villages présélectionnés pour la création des Foyers de Renforcement d'Appui à la Nutrition Communautaire (FRANC). Il s’agissait aussi de présenter le plan d'action trimestriel pour la mise en œuvre des activités, les caractéristiques d'un FRANC, son modèle et ses critères de fonctionnalité. Enfin, la clé de répartition des fonds mis à disposition du COSNAPE ainsi que la procédure de justification des dépenses étaient également à l’ordre du jour.

Dr Kouassi Jean Pierre, représentant le Directeur Général de l’ANADER a exprimé la volonté de l'Agence d’Exécution Locale, en charge de la mise en œuvre du projet, de travailler dans la transparence avec le COSNAPE et de promouvoir la bonne gestion pour que les populations cibles soient effectivement bénéficiaires du financement car l’ANADER vise un objectif de "zéro cas" de malnutrition dans les zones de Zuénoula et de Gohitafla.

Bien avant son intervention, le Directeur Régional Centre-Ouest de l’ANADER, Monsieur N’doli Oi a fait un exposé sur les objectifs du projet PMNDPE dans la région de la Marahoué. Il s’agit entre autres d’accroitre la couverture des interventions de la nutrition et du développement de la petite enfance dans la région. En ce qui concerne les résultats attendus, il a indiqué qu’il faudra améliorer la prestation de service de nutrition et de santé maternelle et infantile axée sur la nutrition et l’environnement sanitaire ainsi que l’amélioration de la sécurité alimentaire. Comme cibles, il a été identifié les femmes en état de grossesse et les femmes allaitantes. Enfin, le Directeur Régional est revenu sur les indicateurs de performance et les sites d’interventions du projet.

Au nom du corps préfectoral de la région, Madame le préfet de Zuénoula, Mme Dao Karidia, a salué la reprise du projet dans la Marahoué. Elle a exhorté les Sous-préfets et aux autres acteurs à jouer pleinement leur rôle dans la mise en œuvre du projet pour sa réussite en vue du bien-être des mères et enfants.

Outre les personnalités citées plus haut, la cérémonie a enregistré la présence du Préfet départemental de Gohitafla Monsieur Kouakou Yao, des Sous-préfets de Zanzra, Maminigui, Voueboufla, Gohitafla-Iriéfla et Kanzra, du Chef de zone de l’ANADER de Zuénoula Monsieur Naklan Toure ainsi que les superviseurs des différents FRANCs.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI