LUTTE CONTRE LA MALADIE DU SWOLLEN SHOOT : UN PARTENARIAT EN VUE ENTRE L’ANADER ET UNE SOCIÉTÉ CANADIENNE     -    Par : Stéphane DIBI (DCRP)

LUTTE CONTRE LA MALADIE DU SWOLLEN SHOOT : UN PARTENARIAT EN VUE ENTRE L’ANADER ET UNE SOCIÉTÉ CANADIENNE

Grave maladie virale du cacaoyer, le swolen shoot est responsable de la destruction massive des vergers ivoiriens dont la Côte d’Ivoire en est le premier producteur mondial. Impactant négativement le rendement national, elle s’exprime par un syndrome dont certains signes sont le gonflement des rameaux et des racines du cacaoyer, la chute précoce des jeunes feuilles et la difformité des cabosses. Dans le cadre de la lutte contre cette épidémie, l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) a effectué une séance de travail le mercredi 22 janvier 2020, avec les responsables de la société Enowe, spécialisée dans la détection, la traçabilité et la lutte contre le swolen shoot et représentés par son Directeur Général Rodrigue Laubouet et son Directeur Scientifique Miklos Csuros.
Cette séance de travail tenue dans la salle de réunion de l’ANADER en présence de l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Canada, SEM Philipert Fagnidi, initiateur de cette rencontre et le Directeur Général Adjoint de l’ANADER Madame Nicole Aphing-Kouassi a permis de tracer les sillons d’une future collaboration entre les deux structures en vue d’une éradication de la maladie du swollen shoot en Côte d’Ivoire.

LUTTE CONTRE LA MALADIE DU SWOLLEN SHOOT : UN PARTENARIAT EN VUE ENTRE L’ANADER ET UNE SOCIÉTÉ CANADIENNE

Au cours des échanges, Monsieur Vincent Ehougban, Cordonnateur National de la filière café-cacao à l’ANADER a fait un exposé sur les actions menées par l’Agence pour lutter efficacement contre la maladie. En effet, en collaboration avec le Centre National de Recherche Agronomique et le Conseil Café-Cacao, l’ANADER a entrepris un programme national d’intensification de lutte contre la maladie avec pour objectif l’arrachage de 100 000 ha de vergers infectés sur une période de 3 ans à partir de 2018. A ce jour, selon le Coordonnateur, 36.000 ha vergers ont été arrachés. Il a par ailleurs expliqué le système d’arrachage qui se déroule en deux phases. La première se caractérisant par l’abattage du cacaoyer et la deuxième par l’empoisonnement de la souche de l’arbre. Enfin, il a souligné que des semences de cultures vivrières et de cultures de cycle court sont mises à la disposition des producteurs dont les plantations sont victimes de cette maladie afin de compenser le manque à gagner.
Très impressionnés par le dispositif mis en place par l’ANADER pour éradiquer cette maladie, les premiers responsables de la société Enowe ont présenté à leur tour, le matériel avec lequel ils comptent appuyer efficacement l’ANADER. En effet, selon le Directeur scientifique, il s’agit de déployer une plateforme mobile-portable à la plantation de détention du virus du swollen shoot au stade précoce (stade de symptômes non-manisfestés). Le résultat de cette recherche s’obtient entre 1 et 3 heures. Cette technique, aux dires de Monsieur Miklos Csuros, aidera sûrement l’ANADER dans l’atteinte de ses objectifs.

LUTTE CONTRE LA MALADIE DU SWOLLEN SHOOT : UN PARTENARIAT EN VUE ENTRE L’ANADER ET UNE SOCIÉTÉ CANADIENNE

C’est dans l’espoir d’une future collaboration entre les deux structures que l’Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Canada, SEM Philipert Fagnidi et Madame Nicole Aphnig-Kouassi ont mis fin à cette rencontre d’échanges et de partage.
Notons qu’après la séance de travail au siège de Conseil du Café-Ccao et celui de l’ANADER, les responsables de la sociéte Enowe poursuivent leur prospection par une rencontre de travail dans les locaux du Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) ce même jour.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI