NUTRITION ET DE DEVELOPPEMENT DE LA PETITE ENFANCE : L’ANADER TIENT UN ATELIER A BONDOUKOU -   -     Par : Larissa SEKA PFCRP/DRCE

L’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) à travers son Programme d’Appui à la Lutte contre les Pandémies (PALP) fait de la santé des populations vivant en milieu rural un point important de son action. En effet, l’Agence a organisé un atelier d’évaluation initiale des capacités techniques et organisationnelles des Comités Sous-Préfectoraux de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (COSNAPE), le lundi 21 septembre 2020, à Bondoukou.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Multisectoriel de Nutrition et de Développement de la Petite Enfance (PMNDPE). Il vise à renforcer les capacités des 16 comités sous-préfectoraux de Bondoukou et de Tanda afin de valider les actions de l’ANADER, l’Agence d’Exécution Locale (AEL) dans la région du Gontougo. De manière spécifique, l’objectif de cette rencontre de travail est de faire l’analyse de l’organisation et du fonctionnement actuel des Comités Sous Préfectoraux des 16 Sous-Préfectures du GONTOUGO, et de formuler des recommandations visant au maintien des acquis ainsi qu’à l’amélioration d’éventuels points à renforcer.

NDOLI Oi Ndoli, Coordonnateur Technique Régional (CTR) prenant la parole au nom de Madame le Directeur Régional Centre-Est de l’ANADER a situé la mission de l’ANADER dans ce projet qui consiste à contribuer à l’éradication de la malnutrition en Côte d’Ivoire et accroitre la couverture des interventions de nutrition et de développement de la petite enfance dans 14 régions administratives. Par ailleurs, il a indiqué que le projet cible les enfants de moins de 5 ans (priorisant les 1000 premiers jours de l’enfance), les femmes en âge de procréer et les adolescentes. Pour finir, le Coordonnateur Technique Régional a rassuré les partenaires sur l’engagement de l’ANADER à tout mettre en œuvre pour l’atteinte des objectifs du projet.

Le chef du PMNDPE dans le district du Zanzan, Boliga Jean- Baptiste a signifié que l’activité planchera sur l’évaluation de la connaissance des acteurs et leurs acquis. Cette action permettra d’élaborer un plan d’action de renforcement des capacités qui sera suivi jusqu’au terme du projet de sorte à mettre les acteurs à niveau graduellement et à les rendre plus efficaces.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI