POSE DE PREMIERE PIERRE DU BARRAGE HYDRO-AGRICOLE DE KORO

D’ici 1 an, la région du Bafing n’aura plus recours aux importations de certaines denrées pour satisfaire les besoins nutritionnels de sa population. En effet, afin de lutter contre l’insécurité alimentaire et améliorer les revenus des exploitants agricoles, le Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat a initié le projet d’aménagement de la digue de retenue d’eau et du périmètre agricole en aval sur la rivière Yirima (Espérance en langue locale).
Ce projet dont la cérémonie de lancement officiel des travaux a eu lieu, ce samedi 5 septembre 2020 dans la localité de Koro a enregistré la présence du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Monsieur Kobenan Kouassi Adjoumani qui assure la maîtrise d’ouvrage, des Directeurs Généraux du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD), Monsieur Kinapara Coulibaly , de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), Dr Sidiki Cissé et de son Président du Conseil d’Administration Monsieur Coulibaly Adama.
Ce projet agricole va consister à construire, d’ici fin 2021, une digue de 625 mètres de long et 12 mètres de hauteur, à aménager 100 hectares de terres irriguées pour la riziculture et le maraîchage et aménager 25 étangs piscicoles. Premier du genre dans la région, il s’agit d’un investissement d’environ 2 milliards F Cfa qui contribuera à l’intensification de la riziculture et du maraîcher et introduira la pratique de la pisciculture et de la pêche sur le lac du barrage en créant des milliers d’emplois directs et indirects. À en croire le Ministre Moussa Sanogo, la réalisation de ce barrage permettra d’améliorer les rendements agricoles et par conséquent les revenus distribués aux agriculteurs.
Pour Kinapara Coulibaly, Directeur Général du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD), maître d’œuvre dudit projet, de façon spécifique, l’impact social de ce projet de barrage hydro-agricole à Koro se traduira par la création deux (2) emplois à l’hectare de riziculture, 50 planches de 10m2 par exploitant individuel pour le maraîchage, un étang de 400 m2 par exploitant individuel en trois (3) cycles pour la pisciculture, la production d’au moins 1000 tonnes de paddy par an sur les 100 hectares, la production d’environ 3 tonnes de poissons frais par an, la production de 30 tonnes de légumes frais par hectare et par cycle et enfin la pêche sur le plan d’eau.
Procédant au lancement officiel des travaux de construction du barrage hydro-agricole, le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a invité les populations bénéficiaires à s’approprier le projet qui assurera le développement de la région.
Pour rappel, cette cérémonie s’est déroulée en marge du lancement du Programme d’Urgence du secteur de l’Agriculture (PURGA-COVID19) mis en œuvre par le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) en vue d’atténuer l’impact de la Covid-19 sur le secteur agricole.
La lutte sont désormais une composante majeure des actions du, en faveur des populations du Bafing. Le ministre Moussa Sanogo, conscient des importantes ressources foncières et hydrauliques dont dispose sa région natale et particulièrement le département de Koro,..
Selon le Ministre sa réalisation s’inscrit dans la droite ligne de la seconde phase des actions engagées pour accélérer l’émergence du Bafing, à savoir l’accroissement des revenus. La première phase consiste au renforcement des infrastructures de base telles que les centres de santé, au titre desquelles je mentionnerai les travaux de modernisation du centre de santé de Koro. Mais aussi les écoles et les forages hydrauliques », a-t-il précisé.
, l’aménagement hydro-agricole constitue une forme d’aménagement tout risque pour l’agriculture vivrière en ce sens qu’elle favorise la production agricole à tout moment de l’année, le doublement au moins de cycles culturaux, la création d’emplois pour les jeunes, la sécurisation des investissements agricoles et l’intensification de l’agriculture avec des rendements plus importants. «», a-t-il précisé le patron de la structure spécialisée dans les études, le suivi et contrôle des travaux d’aménagement agricoles. Au nom des cadres et populations du département, le maire de Koro a témoigné sa gratitude à l’initiateur du projet, Monsieur Moussa SANOGO. « Toute la population de Koro vous dit, Monsieur le Ministre, toute sa reconnaissance pour cet acte noble et de grande générosité à son égard. Elle vous dit Merci. Votre engagement et votre souci de faire en sorte que le bien-être de nos populations s’améliore au quotidien est un véritable sacerdoce », a-t-il indiqué.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI