PROJET BARM : LE MINISTERE D’ETAT MINISTERE DE LA DEFENSE EN VISITE AU CENTRE DE FORMATION DE BINGERVILLE DE L’ANADER -   
Par : Muiriel GAUZE (DCRP) - Publié le 11 Nov 2022

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’accompagnement à la Reconversion des ex-militaires, le Centre de Formation de Bingerville La-Mé de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) a reçu la visite d’une délégation du Ministère d’Etat, Ministère de la défense conduite par M. Soumahoro Anliou, Directeur de Cabinet Adjoint du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense. Cette rencontre s’est tenue le mercredi 09 novembre, en marge de l’atelier d’élaboration et de validation de Business Plan des promoteurs. En effet, partenaire de mise en œuvre pour l’encadrement de 606 ex-militaires en vue de la mise en place de micro et petites entreprises dans le domaine agropastoral, l’ANADER organise un atelier du 31 octobre au 11 novembre 2022 pour finaliser les business plan des bénéficiaires.

Sous la conduite de Dr Koné Brahima, Directeur de la Formation et de la Documentation (DFD) et Chef du Centre de Formation, et en présence de Dr Sidiki Cissé, Directeur Général, cette visite du Chef de Cabinet Adjoint s’est effectuée en deux étapes. Il s’agissait tout d’abord de partager le niveau d’exécution du projet suivi d’échanges ainsi que la visite des parcelles de démonstration dudit centre.

Dr Sidiki Cissé, a profité de l’occasion pour indiquer l’importance que revêt ce projet pour l’ANADER et pour l’Etat de Côte d’ivoire, car il permet de reconvertir les ex-militaires ivoiriens à des activités génératrices de revenus avec pour objectif de résoudre le problème de l’inactivité après plusieurs années au service militaire.

Le Coordonnateur du projet BARM, Monsieur Anoh Missa Lin, Chef de Division Agro-Economie (DAE) à l’ANADER, a indiqué dans sa communication les différents axes d’interventions de la mise en œuvre du projet. Selon l’expert, ce sont au total neuf (9) axes d’interventions utilisés dans la méthodologie de mise en œuvre. Il s’agit du dispositif d’encadrement, l’étude des marchés et des opportunités d’affaires, l’entretien avec les promoteurs ainsi que l’actualisation de la base de données etc. Poursuivant, Il a indiqué que cinq (5) axes sont totalement achevés, les quatre (4) autres sont en cours d’exécution.

L’ANADER a émis quelques appuis attendus pour une meilleure mise en œuvre du projet au représentant du Ministre d’Etat. Il s’agit d’un plaidoyer pour la réalisation d’études prospectives de projets structurants de mise en place d’unités d’abattage, de conditionnement et de transformation pour la volaille et le porc dans les zones de concentration. A cela, il faut ajouter la possibilité de faire des casernes, Mess et cantines des écoles militaires, des marchés privilégiés pour les futurs entrepreneurs formés et installés par le BARM.

Notons que sur certains projets d’élevage dans les zones bénéficiaires, un effectif de 794 600 poulets de chair, 82 500 pondeuses et 3 193 porcs est prévu chaque année.

Pour rappel, en juillet 2021, un contrat d’une durée 24 mois a été signé entre l’ANADER et le Bureau d’Accompagnement et de Reconversion des ex-Militaires (BARM) pour la conduite de projet en vue de réaliser les activités de génératrices de revenus. Depuis lors, 14 équipes d’étude et d’écoute, ont été mises en place et formées pour la conduite du projet dans 51 zones de développement de l’ANADER.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI