Pause Play

PTBA : L’ANADER PLANIFIE SES ACTIVITES POUR 2018 A BINGERVILLE

PTBA : L’ANADER PLANNIFIE SES ACTIVITES POUR 2018 A BINGERVILLE

Du 06 au 08 novembre 2018, l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) tient son traditionnel atelier d’élaboration de son Plan de Travail et de Budget Annuel (PTBA) pour l’année 2018 à son Centre de Formation de Bingerville-La Mé (CFBM).
Ainsi, après avoir exécuté l’acte civique du salut aux couleurs du drapeau national, les dirigeants de l’Agence ont saisi l’opportunité de la cérémonie d’ouverture pour livrer leurs messages aux participants.
Le Directeur de la Formation et de la Documentation (DFD), Chef du Centre de Bingerville-La Mé a remercié les dirigeants de l’ANADER pour leur engagement à soutenir ces structures de formation afin de leur permettre d’offrir les meilleurs services à leurs clients. Aussi, selon le DFD, la décision du Directeur Général de tenir les activités majeures de l’Entreprise dans les Centres de Formation de l’ANADER est-elle à saluer.
Mme Nicole Aphing-Kouassi, Directeur Général-Adjoint, Présidente du comité d’organisation de cet atelier a, dans son intervention, précisé la mission de ce comité mis en place par le DG, notamment, l’élaboration de la note de cadrage et d’orientation ainsi que les termes de référence de l’atelier, la coordination des travaux, l’organisation pratique, etc. Elle a indiqué que cet atelier se déroulera en 2 phases :
- Présentation des bilans des Directions Régionales (DR) au 30 septembre 2017 ;
- Présentation et validation des projets et programmes pour 2018.
Mme le DGA a souhaité que les participants s’approprient les conclusions des échanges afin que leur implémentation dans le milieu soit plus efficiente.

PTBA : L’ANADER PLANNIFIE SES ACTIVITES POUR 2018 A BINGERVILLE
Dr Sidiki Cissé, Directeur Général de l’ANADER, a lui, félicité Mme le DGA pour la qualité de la préparation de cet atelier et en a situé le contexte. Il relève que le Forum pour la Révolution Verte en Afrique (AGRA), tenu dans notre pays du 4 au 8 septembre 2017 a mis en lumière le fait que les exploitations familiales ont été perçues comme moteur de croissance en Afrique. Par ailleurs, le PNIA 2ème génération qui se veut le cadre de développement de notre agriculture dans une dynamique de Partenariat Public-Privé (PPP) fait noter que sur les 6 programmes du PNIA, un (1) porte sur la couverture des besoins nationaux en matière de conseil agricole dans une perspective de bonne performance, et, enfin, la revue du conseil agricole qui invite l’ANADER à renforcer ses capacités en vue d’optimiser sa réponse face aux besoins du milieu. Selon Dr Sidiki Cissé, tous ces défis imposent que l’ANADER engage des réformes pour anticiper sur ces défis. Il invite donc l’ensemble de ses collaborateurs à saisir l’opportunité de cet atelier pour relever les faiblesses qui sont notées dans l’exécution des programmes afin de les adresser. Le DG exhorte également ses collaborateurs à intégrer davantage des problématiques, telles que l’entreprenariat agricole, l’emploi-jeunes, les TIC, la formation et la capacitation des agents et personnels de l’ANADER dans leurs plans d’actions. Il relève que pour la formation, le partenariat avec les institutions marocaines permettra, très prochainement, de réaliser cet objectif. En outre, il a, à nouveau, tenu à préciser que la question de la lutte contre les pandémies en milieu rural se présente aujourd’hui comme une exigence, afin de rendre plus efficace l’appui de l’ANADER dans le milieu rural.
PTBA : L’ANADER PLANNIFIE SES ACTIVITES POUR 2018 A BINGERVILLE
Cet atelier a été ouvert par le Président du Conseil d’Administration, Pr Kouamé Brou, qui a présenté ses inquiétudes face aux difficultés de l’institution à mobiliser son budget annuel. Le Conseil d’Administration encourage donc le Directeur Général à poursuivre ses efforts pour rechercher des appuis complémentaires, mais surtout, à bâtir « un budget réaliste ». Le PCA a invité les Directeurs régionaux « à communiquer leurs capacités de mobilisation », de sorte à couvrir les besoins de l’appui de l’ANADER au milieu rural, afin de maintenir le positionnement de l’institution dans le paysage agricole en Côte d’Ivoire. Puis, le Président a ouvert l’atelier bilan 2017 et Programmation 2018 de l’ANADER.
Les travaux ont alors démarré, notamment, par la présentation des bilans des directions régionales.
Signalons que ce sont 45 participants venus des régions et du siège social qui proposeront les axes majeurs d’intervention de l’ANADER à travers des projets et programmes à conduire en 2018 au profit des populations et acteurs du monde rural.

DRCP


   Nous contacter