SAVA 2019 : LA COTE D’IVOIRE REUSSIT SON PARI     -    Par : Stéphane DIBI (DCRP)

SAVA 2019 : LA COTE D’IVOIRE REUSSIT SON PARI

La quatrième édition de la Semaine Africaine de Vulgarisation Agricole (SAVA), qui a eu lieu en marge du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales d’Abidjan (SARA 2019), a officiellement fermé ses portes le jeudi 28 novembre 2019.
Procédant à la clôture des travaux, Monsieur Apporture Kouakou, Directeur de Cabinet du Ministre de la promotion de la riziculture de Côte d’Ivoire a exprimé, au nom du Gouvernement de la Côte d’Ivoire, toute la gratitude au Réseau des Structures de Conseil Agricole et Rural de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (RESCAR-AOC) ainsi qu’à tous les sponsors pour avoir choisi notre pays pour la tenue de la SAVA. Selon, le représentant du Ministre Kobénan Kouassi Adjoumani, le monde rural et en particulier les jeunes et les femmes ont besoin d’innovations et de services agricoles accessibles et efficients pour rendre plus performantes leurs activités, renforcer la commercialisation et atteindre durablement une productivité et une rentabilité supérieures. Par ailleurs, il a rendu un hommage à l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) pour avoir porté avec autant d’efficacité cette 4ème édition de la SAVA et organisé avec brio et engagement cette édition. Enfin, le Directeur de cabinet a rassuré les experts que le Gouvernement ivorien prendra en compte les recommandations pertinentes issues de ces cinq (5) jours de refléxion dans l’élaboration des politiques de développement agricole de la Côte d’Ivoire.

SAVA 2019 : LA COTE D’IVOIRE REUSSIT SON PARI

Sous le thème : « Secteur privé et conseil agricole : quelles synergies pour un développement durable de l’agriculture en Afrique ? », cette 4ème édition de la SAVA en Côte d’Ivoire qui, à en croire les participants, constitue une réussite totale, a été pilotée par l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) avec à sa tête son Directeur Général Dr Sidiki Cissé et le Forum du Conseil Agricole et Rural en Côte d’Ivoire (FOCAR-CI).
Selon le Directeur Général de l’ANADER, les premières conclusions de cet important rendez-vous augurent de perspectives très intéressantes pour le secteur agricole africain.
Pour rappel, avant la Côte d’Ivoire, le Botswana, l’Ethiopie et l’Afrique du Sud ont eu l’occasion d’accueillir cette importante biennale. Lors des travaux, les participants de haut niveau venus de plusieurs pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe se sont penchés sur les questions liées au rôle incontournable du secteur privé dans le financement et l’appui au conseil agricole, à l’entrepreneuriat des femmes et des jeunes, au changement climatique et au développement des chaînes des valeurs dans l’agriculture.

SAVA 2019 : LA COTE D’IVOIRE REUSSIT SON PARI

La SAVA vise à apporter une contribution à la vulgarisation et au conseil agricole en vue d’accélérer le développement agricole durable en Afrique.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI