SAVA 2019 : UNE TROISIÈME JOURNEE CONSACREE AUX VISITES SUR LE TERRAIN     -    Par : Stéphane DIBI (DCRP)

SAVA 2019 : UNE TROISIÈME JOURNEE CONSACREE AUX VISITES SUR LE TERRAIN

Dans le cadre de la 4ème édition de la Semaine Africaine de Vulgarisation Agricole, des experts et acteurs du conseil agricole et rural de plusieurs pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie ont visité des plantations dans les villes de Bingerville, Brofodoumé, Akoupé, Agnibilékro et Yamoussoukro pour s’imprégner des méthodes, des approches et outils utilisés par les jeunes ruraux et les femmes entrepreneures.
Ainsi, le mercredi 27 novembre 2019, ils ont pu prendre connaissance des technologies mises utilisées par les exploitants pour accroître leur productivité, réduire les pertes post-recoltes et la pénibilité du travail.
A Akoupé, M. Marcel Assi Boa, producteur de cacao, a présenté à ses hôtes l’accompagnement apporté par les techniciens de l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) dans le cadre du projet pour lutter efficacement contre la maladie du swollen shoot.
De son expérience qu’il estime être une vraie réussite, l’on retient qu’après la sensibilisation menée par l’ANADER, il accepta de faire arracher ses plans de cacao atteint par la maladie et dont la productivité était quasi nulle, avec en plus, le risque d’une contamination de tout son verger. Il accepte de faire arracher, alors 3,5 hectares de sa planatation de cacao atteinte afin de sauver son bien. Aujourd’hui, Monsieur Assi Boa explique que, grâce aux instrants mis à disposition par l’ANADER avec son partenaire le Conseil du Café-cacao, il a pu disversifier les cultures sur sa parcelle et replanté avec des variétés de cacao plus resistantes. En deux ans, les résultats sont au-delà de ses attentes.

SAVA 2019 : UNE TROISIÈME JOURNEE CONSACREE AUX VISITES SUR LE TERRAIN

Les visiteurs ont eu l’occasion de réaliser les efforts mis en œuvre pour une valorisation post-recolte des cultures. Dans le cadre de la transformation des produits agricoles (céréales, légumes, fruits, végétales), le Réseau National des Agro-Tansformatrices de Côte d’Ivoire (RETPACI), situé à Abidjan et le groupement Loboukemien, situé à Brofodoumé, ont exposé aux experts, leurs techniques de production et de transformation des produits locaux. Ainsi, le processus de transformation du manioc en attieké, ou encore le mil, le sorgho et autres cultures en granulés prêts à l’emploi.
A Bingerville, l’entreprise Investiv-CI opérant dans l’utilisation des drônes dans les activités agricoles, a été visité par les experts. Cette activité se situe dans le cadre du renforcement des collaborations entre le secteur privé et les Services de Conseil Agricole et Rural pour le developpement de l’agriculture intelligente. Ce fut une expérience assez impressionnante pour les visiteurs qui ont pu se rendre compte de la présence de la Côte d’Ivoire sur ces innovations.
S’agissant des systèmes intégrés de production et de commercialisation de la volaille, les 70 experts nationaux et internationaux ont pu découvrir à Agnibilékro, les systèmes de transformation de la volaille, mais surtout les interactions entre la société Foani et les populations locales en vue de contribuer à leur développement social et économique.
Enfin, la thématique de l’agripreneuriat et du développement des capacités des jeunes a fait l’objet d’anayse à l’Ecole Supérieure d’Agronomie (ESA) de Yamoussoukro. La question de l’emploi des jeunes ivoiriens dans l’agriculture et des liens entre la formation et l’agripreneuriat a suscité un réel intérêt des participants.

SAVA 2019 : UNE TROISIÈME JOURNEE CONSACREE AUX VISITES SUR LE TERRAIN

Indiquons que les lampions se sont éteints le jeudi 28 novembre 2019 sur la quatrième édition du Semaine africaine de vulgarisation agricole (SAVA).
Placée sous le thème “Secteur privé et conseil agricole : Quelles synergies pour un développement durable de l’agriculture en Afrique ? “, cette semaine de vulgarisation agricole a permis aux participants venus d’Afrique et du monde entier de faire le point sur un thème stratégique pour une meilleure contribution de la vulgarisation agricole et du conseil au développement durable en Afrique.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI