SEMAINE NATIONALE DE L’EMPLOI JEUNE : L’ANADER PRESENTE SES SOLUTIONS POUR L’EMPLOI DES JEUNES    -     Par :Kaudjhis Hermann/CCRP/DCRP

Dans le cadre de l’autonomisation des jeunes et des couches vulnérables, le Ministère ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique, en partenariat avec la Banque Mondiale, a organisé la 3ème édition de la Semaine Nationale de l’Emploi sous le thème « l’Agriculture, secteur d’avenir pour l’emploi et l’entreprenariat des jeunes ».
Cette activité qui s’est déroulée du 10 au 13 Avril 2018, a réuni plusieurs acteurs du secteur agricole et agroalimentaire, mais également du secteur tertiaire. Partenaire de l’événement, l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER), leader du conseil agricole en Côte d’Ivoire, a été invitée à animer une conférence sur le thème « Encadrement, vulgarisation et bonne pratique agricole ».
Ladite conférence, prononcée par M. YAO Attoh, Directeur de l’Appui aux Filières de Productions Végétales et Animales de l’ANADER, a suscité un vif intérêt auprès du public composé essentiellement futurs agripreneurs, d’étudiants sciences agricoles et d’élèves.
L’Agence a animé un stand sur lequel ses experts ont entretenu près de 600 visiteurs dont les centres d’intérêt se sont articulés autour de questions de mise en place d’exploitations agricoles, de formation et du mode d’embauche à l’Agence pour l’essentiel. Ce fut également une opportunité pour l’ANADER de présenter ses offres en matière de formation, d’appui-conseil et de projets conduits dans le cadre de l’autonomisation des jeunes et par extension des couches vulnérables. Lors de cette semaine dédiée à la thématique de l’emploi-jeune, l’on peut retenir que la jeunesse ivoirienne et, à travers elle, la jeunesse africaine composée 70% de la population globale du continent, a été invitée à s’investir dans le secteur agricole qui représente un secteur qui constitue 25% du PIB de la Côte d’Ivoire.
L’entreprenariat agricole, est un concept qui se révèle être une solution pertinente pour développer et pérenniser l’activité. Il oriente en effet, l’exploitant vers le professionnalisme en terme de bonnes pratiques agricoles, de gestion d’exploitation, d’investissements et de prévisions dans un contexte de changements climatiques.
A l’instar des pays à l’économie agricole et à la population composée essentiellement de jeunes, l’agriprenariat est indispensable à la durabilité du développement agricole avec une contribution notable à la sécurité alimentaire.
Rappelons que l’ANADER est le partenaire de la GIZ pour l’encadrement technique et l’accompagnement de 2030 jeunes ex-combattants. Et que les recrutements effectués par l’Agence au cours de l’année 2016 lui ont valu un prix décerné par l’ex AGEPE.




Tous droits reservés ANADER 2017 POWERED by DISI