Pause Play
Le Champ Ecole Paysan (CEP), un outil important pour la vulgarisation agricole
L'ANADER assure des productions végétales de qualité
L'ANADER se tient à vos côtés pour le développement de vos productions animales

DEVELOPPEMENT DURABLE EN CÔTE D’IVOIRE : L’ANADER PRESENTE SES PROJETS

DEVELOPPEMENT DURABLE EN CÔTE D’IVOIRE : L’ANADER PRESENTE SES PROJETS

Après sa brillante participation au séminaire sur le Saemaul Undong (SMU), modèle de développement coréen, organisé à la Banque Africaine de Développement, l’Agence Nationale d’Appui au Développement Rural (ANADER) a été invitée à participer à la 2ème édition du séminaire sur la coopération au développement de la corée en Côte d’Ivoire. Ce seminaire s’est tenu le Jeudi 21 Septembre 2017 à Abidjan à l’Ambassade de la Corée en présence de son Excellence RHEE Yong-il, Ambassadeur de la Corée en Côte d’Ivoire. Plusieurs ministères et structures majeures de développement ivoirien étaient également représentés à cet important rendez-vous pour le développement durable Ce séminaire qui a été organisé pour réfléchir sur les principes d’efficacité de l’Aide Publique au Développement (APD) attribuée par la Corée, a été également l’occasion pour les différentes structures de développement ivoiriens de présenter des projets de développement durable.
Dans son mot d’ouverture son Excellence M. RHEE, a salué la présence des différentes institutions gouvernementales et s’est dit très optimiste et confiant en la coopération ivoiro-coréenne et au développement de la Côte d’Ivoire.
Ouvrant la séance des exposés, M. KIM Jejoong Conseiller à l’ambassade de Corée, a expliqué le fonctionnement du Fonds pour la Coopération au Développement Economique (EDCF) ainsi que sa mission et ses objectifs. Il finira par préciser les modalités et les procédures en vigueur pour la mise à disposition du fonds.

DEVELOPPEMENT DURABLE EN CÔTE D’IVOIRE : L’ANADER PRESENTE SES PROJETS
Quant à M. Wankyu PARK, représentant résident de la KOICA, l’agence coréenne de coopération internationale, il a exposé sur les différents domaines d’intervention de la KOICA, entre autres, l’éducation, la santé, la formation et le développement durable. Il présentera quelques programmes majeurs exécutés en Côte d’Ivoire, notamment les travaux en cours pour l’amélioration de la fluidité routière, le projet de branchement social en eau potable à Abidjan, la construction d’un centre de sport, de culture et des TIC d’une valeur de 9,5 millions de dollars, prévu s’achever en 2020. Il précisera Pour finir, que la coopération de la KOICA prévoit 2 projets par an en Côte d’Ivoire.
Représentée par Pr. KOUAME Brou, Président du Conseil d’Administration, Dr. Sidiki CISSE, Directeur Général et leurs collaborateurs, l’ANADER, par la voix de Dr. KONE Miaman, Directeur des Etudes et de la Consultance, a présenté 3 projets de développement. Après avoir présenté la mission de l’ANADER, Dr. KONE Miaman a donné des précisions sur lesdits projets. Le 1er projet dénommé projet de numérisation et de diffusion de l’information agricole porte sur le programme e-extension de l’ANADER. D’une valeur de 1,2 milliard FCFA la réalisation de ce projet permettra la mise à disposition de l’information au niveau des divers exploitants agricoles et cela en temps réel
DEVELOPPEMENT DURABLE EN CÔTE D’IVOIRE : L’ANADER PRESENTE SES PROJETS
et en continue. Le 2ème projet, estimé à 800 millions FCFA, prévoit la création d’un atelier de montage d’’engins agricoles et de production de pièces mécaniques de rechange. Pour finir, Dr. KONE Miaman a présenté le dernier projet, de 8,5 milliards FCFA, dénommé projet national de production et de commercialisation de maïs grain, porterait la production nationale à 1 million de tonne quand les besoins sont estimés à 1,4 million de tonne. Aussi Monsieur l’Ambassadeur a-t-il suggéré d’envisager une prise en compte du riz par le projet.
Notons que l’APD de la Corée repose sur 2 systèmes de financement, l’un la KOICA, qui subventionne des projets et diverses activités et l’autre l’EDCF qui met à disposition des prêts avec un taux de remboursement 0,1% mais ces prêts ne sont pas destinés aux activités d’ordre commercial. Deux projets financés par l’EDCF sont actuellement en cours en Côte d’Ivoire, il s’agit de la construction d’un centre d’oncologie et de radiothérapie d’une valeur de 110 millions de dollars et la création de lignes de métro à Abidjan estimé à 200 millions de dollars.
DEVELOPPEMENT DURABLE EN CÔTE D’IVOIRE : L’ANADER PRESENTE SES PROJETS


A.S. FOFANA/DCRP
Photo: GUIGUIMDE Honoré

   Nous contacter